04.42.87.01.45
09.73.57.24.22

ATLAS ROGNAC ATLAS ROGNAC ATLAS ROGNAC ATLAS ROGNAC ATLAS ROGNAC ATLAS ROGNAC ATLAS ROGNAC ATLAS ROGNAC ATLAS ROGNAC ATLAS ROGNAC ATLAS ROGNAC ATLAS ROGNAC ATLAS ROGNAC ATLAS ROGNAC ATLAS ROGNAC ATLAS ROGNAC ATLAS ROGNAC ATLAS ROGNAC ATLAS ROGNAC ATLAS ROGNAC

Newsletter

Nos Facebook

Logo Facebook Logo Facebook

L’association ATLAS vous invite à découvrir ses activités musicales et scéniques.

ATELIER MAGIE Nouveauté 2016

Les ateliers se dérouleront sous forme de stages lors des vacances scolaires réservations obligatoires (renseignements lors du forum du 03 septembre)
places limitées

Comédie musicale

Contenu de l'atelier

  • travail sur l'occupation de l'espace
  • travail sur le jeu scénique
  • travail sur la création des personnages...
  • travail sur la voix parlée et chantée (débit, amplitude, émotions, rythme, déplacements)
  • Apprentissage de chansons originales, de chorégraphies et de textes…
  • Travail de l'interprétation et la justesse d'un personnage.

CHANT

  • Individuellement : Apprendre à connaître sa voix, travailler la justesse et l'interprétation.
  • En groupe : Formation au chant polyphonique, développement de l'oreille dans un travail d'ensemble musical.

DANSE

  • Chorégraphies (chantées pour les plus grands)
  • Apprentissage de la danse à travers la préparation d'une échéance inspirée des chorégraphies de comédies musicales.

Apprentissages et réalisation dans la bonne humeur et la découverte mutuelle...

Montage et représentation d'un spectacle.

Ensemble vocal les escapades polyphoniques

Le chant a toujours fait partie de sa vie. Il est déjà présent dans sa famille et elle décide à 18 ans de s’y consacrer entièrement. Après des études à Aix, Lyon puis Londres, elle sera soliste à l'Opéra, en oratorio, au sein d'ensembles vocaux comme Musicatreize et diverses formations de musique de chambre. Elle commence à enseigner au conservatoire d'Aubagne.

Parallèlement, elle participe à de nombreuses activités bénévoles et son engagement dans le Mouvement Humaniste, fondé sur l'enseignement de Silo, inspire l'évolution de son activité.

Explorant diverses manières de faire converger sa vie professionnelle avec ses aspirations profondes, elle développe dans son expression artistique le travail collectif, la créativité, l'ouverture sur la diversité personnelle et culturelle. Elle crée ainsi plusieurs spectacles lyriques avec la compagnie Jukebox Opéra puis s’oriente vers l'improvisation vocale.

Elle transmet aussi à des publics très variés, des retraités passionnés aux jeunes désireux de faire du chant leur métier, des adultes handicapés psychiques aux femmes enceintes.

Elle accompagne Les Polyphonies Bourlingueuses depuis la création du groupe en 2003.

Pourquoi cet intérêt pour les chants du monde ?

« Plus le temps passe et plus le chant devient pour moi un outil, un vecteur, un moyen et non une fin en soi. La finalité est humaine : une unité de corps, de cœur et d'esprit qui permette de laisser se manifester de plus en plus librement l'énergie qui nous relie à la Vie, à un sens qui nous dépasse tout en nous guidant intérieurement.

Plus le temps passe, plus je suis convaincue que les chants traditionnels remplissaient – et remplissent encore en quelques points de la planète – une fonction essentielle pour les êtres humains. Cette fonction est complémentaire de toutes les autres manifestations, mais ne peut être remplacée ni par la simple audition de musique vivante ou enregistrée, ni par l'écriture, l'image ni par toutes les inventions humaines postérieures extraordinaires mais qui de manière croissante font appel à nos seules facultés mentales.

Plus il est évident aussi que les anciennes communautés se désintégrant, de nouvelles communautés cherchent à se créer en tenant compte de l'étape dans laquelle nous sommes et de nouvelles valeurs qui y répondent : l'inclusion de la diversité, l'horizontalité, l'intelligence collective, la créativité, la non-violence, le lien entre action sociale et transformation personnelle, etc.

Ma recherche est donc de permettre au plus grand nombre, donc aux non-spécialistes, de remettre en marche cette fonction du chant DANS LA VIE QUOTIDIENNE, individuellement et surtout COLLECTIVEMENT. En veillant à y développer la cohérence et la profondeur intérieure et non à l'utiliser comme un moyen dérivé d'obtenir l'attention des autres. Cela me paraît aujourd'hui plus qu'utile : indispensable et urgent. »

Joiking

Finlande - chant sami traditionnel - concert MARSEILLE 2014

Le Chant et Arts Lyriques

Christine Merle a commencé ses études de musique par l'apprentissage du piano puis du chant à l'Ecole de musique de Vitrolles jusqu'à l'obtention de ses diplômes de fin d'études avec mention très bien et les félicitations de ce grand monsieur du chant qu'était Camille Maurane alors président du jury. Par la suite elle poursuivit son cursus de chant lyrique au Conservatoire d'Aix en Provence où elle obtint un premier prix à l'unanimité en chant et art lyrique, ainsi qu'un premier prix de musique de chambre.

Christine Merle a effectué de nombreuses master class avec madame Mady Mesplé qui est devenue son professeur à la sortie du conservatoire d'Aix-en-Provence.

Elle s'est produite sur scène dans les Bachianas Brasileiras de Villa Lobos à Aix en Provence, un récital et duo d'opéras et d'opérettes à Lauris, Château-Arnoux, Aix-en-Provence, Sète…Récital de mélodies françaises et d'opéra , récital de musique sacrée à Conques, en la cathédrale de Rodez et l'abbaye de Sylvanès, cantates de Bach à Puyloubier, Valence, Pélissanne, récital de mélodies françaises et de lieder à Romans, Laissac, Millau, Sylvanès…

Elle enseigne le chant depuis 20 ans dans des Ecoles de Musiques municipales ou associatives et transmets sa passion et compétences à ses élèves avec enthousiasme !

Répetition chant solo groupes enfants, ados, adultes

Détail : animateur Christian VIVES chanteur professionnel connu dans toute notre région et reconnu dans le milieu de la chanson. Cet artiste de talent vous fera découvrir autrement l'univers de la scène.

WWW.CHRISTIANVIVES.COM

GROUPE ENFANTS ADOS ADULTES :

enfants 9-12 ans par groupe de 6 maxi cours de 1 heure

ados 13-17 ans par groupe de 6 maxi cours de 1 heure

Adultes par groupe de 11 maxi cours de 1 heure 1/2

Christian VIVES
Ateliers groupes 9 -12 ans 13 -17 ans 1 heure maxi 6 par groupe,
Atelier adultes 1h1/2 maxi 11 personnes
Répétition chants atelier groupe 9-12 ans Mercredi 14h00-21h30 Salle chants CCEN 200 €
Répétition chants atelier groupe 13-17ans Mercredi 14h00-21h30 Salle chants CCADO 220 €
Répétition chants atelier groupe + de 17 ans Mercredi 14h00-21h30 Salle chants CCAD 270 €
Répétition chants individuel Mercredi 14h00-21h30 Salle chants CCSC 400 €

Théâtre

EXPRESSIONS SCENIQUES ENFANTS (7 -13 ans)
THEATRE DE BOULEVARD (ados-adultes)

Votre professeur : CHANTOU LONGUEVILLE - Diplômé d'Etat Enseignement du théâtre. Véritable révélateur et activité inhibitive c'est au contact du groupe que chaque individu développe ses capacités de communication, d'élocution, d'expression, de réaction face à l'autre et souvent la découverte d'un talent latent. Ces ateliers de théâtre sont construits pour être de grands espaces de liberté et d'expression tout en posant un cadre rigoureux. Chaque séance débute par un temps d'échauffement qui permet et autorise le corps à quitter le quotidien et à s'exprimer différemment, plus libre et plus souple. Des temps d'improvisations sont mis en place en début d'année qui laissera place petit à petit au travail de textes d'auteurs. Un spectacle est présenté sur scène restituant le travail de l'année.

Batterie

Animateur : Thierry Laguens

« L'opportunité s'ouvre aujourd'hui pour moi de réaliser le vieux rêve de ma vie : faire de ma Passion mon métier… »

Autodidacte depuis l'âge de 16 ans, puis élève de l'école TAMA/PAISTE d'Aix-en-Provence de Patrick Ohanian pendant 6 ans, batteur depuis plus de 30 ans avec une très grande expérience de la scène. C'est plus de 300 concerts à son actif ainsi que différentes séances de studio. Il est actuellement batteur dans une formation de variété.

Autrement dit, il maîtrise sa passion. Diplômé de la vie, de la rue, de la vraie école ! Un mur de diplômes ne fait pas forcément un bon professeur.

Juste un batteur passionné avec beaucoup d'expérience, de « feeling », du bon goût. C'est un accompagnateur et non un soliste, concentré sur le « groove ».

Programme pédagogique

Les cours seront ouverts à toutes et à tous à partir du CE2 (bien motivés), mais de préférence à partir du CM1, aux adolescents et également aux adultes et seniors, du niveau débutant(e) à intermédiaire +.

L'accent sera mis sur la pédagogie. Les cours se dérouleront dans une ambiance détendue et bon enfant. Le but est de jouer sur des chansons dès que possible.

On pourra y apprendre à jouer dans tous les styles ; rock, métal, blues, pop, funk et bien d'autres encore !

Le but de l'enseignement n'est pas de former des techniciens hors pair, bien que cela soit possible, mais ce n'est pas le but principal, celui-ci étant de pouvoir jouer rapidement en y prenant plaisir seul ou entourés d'autres musiciens.

Les cours seront divisés en plusieurs catégories :

  1. Connaissance de l'instrument (les différents éléments, réglage, accordage, position)
  2. Solfège et lecture de rythmes de batterie
  3. Rythmiques et « fills » de batterie
  4. La technique et la coordination
  5. Jouer avec la musique et mise en place

1. Connaissance de l'instrument

Se familiariser avec les différents éléments qui composent une batterie, comment l'installer pour un droitier ou un gaucher, savoir l'accorder, bonne position ergonomique du corps, tenue des baguettes, etc.

2. Solfège

Pour apprendre à jouer la batterie, c'est une bonne idée de connaître le solfège. Le solfège rythmique, c'est même très simple. Être capable de lire une rythmique de batterie est un énorme gain de temps. Si vous êtes capable de lire ces lignes, vous êtes tout à fait capable de lire le solfège, c'est juste une question d'habitude. Cet apprentissage se fera en parallèle de l'apprentissage de l'instrument, pas question de cours théorique du solfège pendant 1 heure…

3. Rythmiques et fills

Une rythmique (« groove ») désigne un rythme joué sur charleston, caisse claire et grosse caisse. Les mots anglais « fill » et « break » désignent une intervention entre tous les éléments de la batterie, caisse claire, grosse caisse, toms et cymbales. Ils se traduisent à la batterie par un « remplissage » d'une mesure vide ou une « cassure » de la rythmique.

Je dispose d'un large éventail d'exercices rythmiques, issus des méthodes les plus utilisées au monde, j'en ai fait une synthèse pour permettre un apprentissage rapide par des exercices simples et progressifs en augmentant, entre autres, la vitesse d'exécution.

La même méthode sera employée pour les « fills » ou « breaks » simples à base de croches, ou en doubles croches avec de la coordination entre toms et grosse caisse ou en utilisant des effets de décalage.

Au final, des exercices de rythmiques et « fills » combinent les deux genres d'exercices précités.

4. La technique et la coordination

La coordination, comme la technique de caisse claire, est essentielle pour bien jouer de la batterie. Les batteurs (et les batteuses) sont constamment en train de coordonner leurs quatre membres. Les exercices de coordination vont aider à mieux jouer et être plus à l'aise.

5. Jouer de et avec la musique

Après quelques semaines de cours et beaucoup de « travail personnel », il est déjà possible de s'essayer à accompagner ou à jouer sur un morceau de son choix, pour peu que le niveau de celui-ci s'y prête. Pour cela, je dispose de centaines de bandes orchestres adaptées et de leur partition pour travailler avec l'élève à la mise en place du morceau pour ensuite, grâce à un équipement MAO (musique assistée par ordinateur), pouvoir l'enregistrer en condition studio afin de mesurer les progrès accomplis et surtout pour l'élève d'en garder un souvenir et de le faire partager à ses proches.

Conclusion

Le but ultime de l'année de formation, pour ceux qui le souhaitent, est de pouvoir se produire en public, dans le cadre du gala de fin d'année, avec les élèves des ateliers d'enseignement d'autres disciplines musicales de l'association.

La Guitare

ANIMATEUR : Bruno RAMOUSSE et Cyrille SZAPIEL

  • Le projet

Rendre l'apprentissage et la pratique d'un instrument, et de la musique en général, accessible et attrayant pour une population en grande majorité amatrice de musique populaire et variées. Ces amateurs de tous âges sont souvent rebutés par l'approche habituelle des conservatoires qui imposent de commencer par l'austérité de la lecture, du solfège, et de l'harmonie avant d'entreprendre la pratique d'un instrument, et ensuite ne proposer le plus souvent que le travail d'œuvres classiques. Il en résulte un très faible taux d'apprentissage et de pratique musicale dans les conservatoires, en comparaison de l'ensemble de la population potentiellement intéressée, et un fort pourcentage d'abandon durant les premiers mois ou les premières années suivant l'inscription.

Cet apprentissage, s'il a fait ses preuves et aussi démontré ses limites dans la cadre de la musique classique, n'est plus adapté à une pratique loisir et plaisir de la musique pour le plus grand nombre, et sous ses formes les plus populaires, modernes et variées.

Les attentes aujourd'hui sont d'abord de pouvoir jouer rapidement sur l'instrument et dans le style musical de son choix, ceci afin d'en tirer une satisfaction quasi-immédiate. C'est ce plaisir qui sera le moteur de la poursuite de l'apprentissage de l'instrument dans un bon état d'esprit. C'est le renouvellement constant de cette prise de plaisir qui sera par la suite à la base de la volonté de s'enrichir avec la découverte de la théorie et d'autres styles musicaux.

Par ailleurs, l'une des principales motivations à pratiquer la musique, notamment chez les jeunes, étant de jouer en groupe, nous devons les y préparer et les accompagner dans cette démarche. Ce que ne font pas la plupart des conservatoires.

L'objet n'est clairement pas de faire concurrence aux conservatoires déjà en place, mais simplement de répondre efficacement aux attentes et besoins des musiciens hors du cadre classique, et qui ne sont pas pris en considération par ceux-ci.

  • La méthode

Echanger avec les élèves afin d'identifier leurs motivations et attirances musicales. Ceci devant permettre de commencer de suite une pratique de l'instrument orientée sur des thèmes/styles simples et accessibles, mais correspondants aux goûts des musiciens quels qu'ils soient : Pop, Rock, Jazz, Rap, Dance, Musette, musique latine, ethnique, électrique ou acoustique, volonté de jouer seule ou en groupe, musique live ou enregistrement en home studio...

A partir de là, il sera plus aisé de maintenir un fort niveau plaisir et de motivation, et ainsi de susciter le besoin de découvrir la théorie et les méthodes de notations couramment utilisées selon les différents styles et instruments pratiqués (tablatures, grilles d'accords, solfège...). Il faut inclure dans l'apprentissage des instruments (claviers, guitare, basse, percussions...) l'utilisation de l'amplification, des effets, ainsi que le traitement des sons qui font aujourd'hui partie intégrante du jeu et de la musique moderne. Ce qui facilite grandement l'écoute, la compréhension, la reproduction et le rendu général des morceaux par les musiciens, et donc leur satisfaction à jouer.

Favoriser, dès que possible et en parallèle à l'apprentissage individuel, le jeu en groupe pour les élèves. Ceux-ci auront ainsi aussi l'opportunité de rencontrer d'autres musiciens, de découvrir leurs complémentarités, contraintes et aspects gratifiants du jeu et du travail en équipe. Cela passe par l'apprentissage de notions d'improvisation et d'adaptabilité qui permettent aux élèves de pouvoir assez rapidement jouer sur un play-back de manière cohérente et attractive, et plus tard d'échanger musicalement avec aisance entre instrumentistes ou avec des chanteurs.

Dans le cadre de cette approche musique - plaisir, il est utile de proposer une formation à la pratique en groupe, y compris pour des groupes déjà formés ou des musiciens n'étant pas déjà élèves de l'école.

Ce cours a pour objectif d'aider ceux qui commencent à jouer au sein d'une formation, ou éprouvent des difficultés à travailler efficacement dans ce contexte : Découvrir les méthodes de travail les plus efficaces et les plus agréables, l'organisation des répétitions, rôles et placement de chaque instrument/musicien, positionnement et cohérence dans spectre sonore des instruments et de l'ensemble du groupe, notions de base de sonorisation et d'enregistrement, le travail à volume raisonné, l'écoute mutuelle, le choix de la tonalité, l'adaptation des morceaux aux capacités du groupe, la définition des arrangements, le travail préparatoire individuel, l'improvisation, le travail de composition, l'enregistrement...

Pour répondre aux attentes et disponibilités des pratiquants, il faut aussi envisager de maintenir les cours individuelles et collectifs, et surtout le travail en groupe lors des périodes de vacances scolaires. Ce qui est souvent oublié par les conservatoires dont les périodes d'activités sont souvent calquées sur les rythmes de l'année scolaire.

  • Les moyens à mettre en œuvre :

  1. Des enseignants ouverts : A l'écoute de leurs élèves et de tous les styles musicaux, ils doivent être habitués aux pratiques musicales actuelles, électriques et acoustiques, qu'elles soient individuelles ou en groupe .
  2. Des locaux insonorisés et équipés : Permettant un travail individuel ou en groupe, disposant du matériel de sonorisation et d'instruments de base adaptés à un large éventail de styles de musiques modernes difficilement transportables par un musicien, ou nécessitant certain temps d'installation (batterie, amplificateurs, clavier/synthétiseur, enregistreur, sonorisation).
  3. Des horaires et périodes d'ouvertures accessibles au plus grand nombre, y compris durant les périodes de vacances scolaires pour répondre aux besoins des plus jeunes scolarisés, et des adultes insérés dans la vie professionnelle.
  4. Une grande flexibilité dans la périodicité et la durée des cours. Avec la possibilité de moduler en fonction des désirs et des objectifs de chacun le nombre de cours par semaine ou par mois, ainsi que leur durée. Par exemple : de 30 minutes pour de jeunes enfants, à deux heures, ou plus pour le travail en groupe d'adultes.

La Basse

ANIMATEUR : Bruno RAMOUSSE

Depuis mon adolescence le besoin d'écouter et de reproduire la Musique a toujours été présent dans mon quotidien, et ceci s'est vite transformé en passion qui demeure encore aujourd'hui, elle est au plus profond de moi, et j'espère qu'elle ne s'arrêtera jamais.

Cette passion s'est matérialisée à de nombreuses reprises, depuis le tout premier jour où j'ai pris la guitare qui était destinée à mon frère, et qui m'accompagne encore.

De six cordes je suis passé à quatre, et j'ai pu vite m'apercevoir du champ d'action que je ne soupçonnais pas aussi grand de cet instrument si discret qu'est la basse électrique.

De l'élève dans un cours particulier je suis vite passé au rôle de bassiste au sein de nombreux groupes de reprise variété/Pop-Rock, puis ma soif de connaitre encore mieux la musique m'a conduit naturellement à l' Institut Musicale de Formation Professionnelle IMFP de Salon pendant deux ans pour y étudier le Jazz, suivi pendant la même durée au cœur de l'association Charlie Free de Vitrolles de cours d'ensemble, ces deux expériences m'ont beaucoup apporté tant humainement que musicalement.

Conscient de l'intérêt que cet instrument apporte à un groupe musical, je souhaite me destiner à le faire partager autour de moi de la manière la plus naturelle qui soit, avec les grandes lignes ci-après :

  • La pratique en nombre restreint (dans la mesure du possible) afin d'être au plus prêt de l'attente de chaque élève, sur son parcours personnel d'apprentissage.
  • Faire grandir le développement de l'intérêt que chacun y portera.
  • Apporter l'amélioration de l'écoute (entrainement de l'oreille).
  • Approcher la lecture et l'écriture musicale
  • Le rythme
  • L'harmonie
  • La technique du solo
  • La basse et l'environnement informatique
  • Le jeu en groupe avec mise en évidence du rôle de la basse.

Conclusion :

Le but de cette formation sera de pouvoir, pour chaque élève, montrer ce qu'il a appris de cet instrument, avec fierté et décontraction dans une bonne ambiance en fin d'année.

Et comme pour les grands musiciens de ce monde, le concert pourra être filmé, et visionné dans le but d'apprécier le travail accompli, et pour les perfectionnistes de corriger et d' améliorer leur jeu.

Alors maintenant, musiciens en herbes à vos basse ! Prêt ? Jouez ! Vous serez applaudis c'est sûr !

Je vous dis à bientôt !

1) Prise en main

  • Bonne hauteur de sangle
  • Bonne position des mains
  • (favoriser le jeu assis pour les débutants)

Droitier :

Main droite : éviter de plier trop le poignet

Main gauche : le pouce fait la pression au bon endroit au dos du manche pour obtenir la meilleure note (principe de l'étau ou du serre-joint).

  • Bien positionner le doigt juste avant la barrette.
  • Travail avec le médiator (style rock)

2) Accordage :

  • Accordeur électronique de tous types, accordage corde par corde.

Sonnerie du téléphone en « la » comme base départ.

3) Le déliateur :

  • -Echauffement des doigts sur le manche sans exagérer, 1 doigt /case en partant du sillet.

4) Les gammes avec cordes à vide :

Exécuter toutes les gammes en utilisant le plus possible les cordes à vide, puisque ce sont elles qui sonnent le mieux (schéma de gamme déjà déterminés).

Récréation : riff de basse connus (thème de Mission Impossible, Owner Of A Lonely Heart, thème de la Panthère Rose, Smoke On The Water etc…).

5) Walking Bass :

Faire marcher l'élève avec sa basse en jouant les notes sur le manche, en respectant la durée de chacune d'elles.

Initiation au « Swing » (définition) avec métronome qui bat le 2 ème et 4 ème temps (bien faire rouler la corde sur la pulpe des deux doigts de la main droite (droitier) index et majeur pour obtenir de belles notes rondes.

Récréation : Harmoniques naturelles cases 5, 7, 9, 12.

Harmoniques artificielles en rajoutant un doigt pour représenter le barré.

Le slap : technique qui consiste à venir frapper de différente façon les cordes :

« H » comme hammering (frapper la corde sur la touche « effet marteau »).

« T » comme thumb (frapper avec le pouce).

« P » comme pulling (tirer la corde).

« G » comme ghost (étouffer la corde).

« Sl »comme slide (glisser sur la corde).

La basse devient en même temps un instrument de percussion.

6) Harmonie (débutant) :

La gamme majeure en Do, et tons voisins Fa, Sol pour commencer, puis continuer à s'éloigner de Do.

(Normalisation Anglo-saxonne A=La, B= Si, etc…) jusqu'à la case 12 en partant du sillet, puis redescendre.

Jouer l'Harmonisation des gammes majeures, noms des accords décrits.

Exemple de suite d'accords (dans toutes les tonalités) :

Cadences II (m7)-V(7)-I (7 Maj) en mode Majeur ou « Anatole » I (7 Maj)-VI (m7)-II (m7)-V (7)

7) Les accords :

Composition des accords 7ème Majeur, mineur 7ème, 7ème dominante, leur catégorie : Tonique / Sous-Dominante / Dominante.

les notes « guides » définition, pouvoir les chanter, quelle est leur fonction ?

8) Partition :

Ecriture de la ligne de basse, (1 octave au dessus de la note réelle), clé de Fa, (cahier de musique)

Déchiffrage, chanter les notes avec leur nom, forme des morceaux exemple : AABA.

9) Rythme :

Utilisation du métronome, jeu binaire , ternaire (interprétation ternaire de la croche) pour le « swing ».

Travailler la lecture d'un riff (connu)ou d'un « walking bass » puis l'exécuter.

Différents rythmes les plus connus, les faire jouer, fox trot, cha-cha, rumba, bossa-nova, ballade, Jazz-rock, valse… trouver des morceaux connus accrochés à ces différents styles.

10) Le rôle de la basse :

Au sein d'un groupe musical (par exemple :batterie, basse, guitare, piano) savoir faire tourner un morceau, « avoir une bonne tourne » bien marquer les accords, ne pas être en contradiction avec les autres notes jouées par le groupe (dissonances non gérées).

Jouer devant le temps, jouer au fond du temps, jouer sur le temps…suivant les types de musique, être en accord avec la batterie, le pieds de grosse caisse est un repère important.

On dit que la basse est « le poumon du groupe », « la gardienne du tempo »

11) Le Solo de basse :

Les autres membres du groupe doivent baisser leur volume, écriture du solo,
quelles ont les notes à jouer ?
où jouer sur le manche ? (plutôt dans les aigues).

12) pédalier d'effets :

Recherche de sons, patches, jeu type « fretless » (genre violon),
en fonction du type de musique joué, rechercher le son approprié, « synthé basse » pour le « disco » etc…

13) Prescription musicale / CHSCT :

Jouer au moins ¼ d'heure par jour, ça ne sert à rien de jouer longtemps, pour progresser, mieux vaut jouer un peu chaque jour, bien boire de l'eau pour éviter les crampes dans un jeu prolongé.

Schéma de travail à la maison :

A°) Echauffement, déliateur.
B°) Notes / gammes.
C°) Morceau à préparer.

« Travailler d'abord lentement puis augmenter progressivement la vitesse, mesure par mesure, ne pas hésiter à revenir à un tempo plus lent si le morceau n'est pas « dans les doigts ».

14) Notes diverses et variées :

Pièces constitutives d'une basse électrique.

Acheter un cahier de musique, un métronome, porte partition, porte basse, accordeur, housse de basse ou flight case rigide, en fonction de l'utilisation et des déplacements fréquents.

Changer les cordes de temps en temps, bien choisir son tirant de corde,

l'enroulement des cordes peut être :

  • Plat : pour jouer style « Bossa-Nova », Jazz (son qui se rapproche de celui de la contre basse).
  • Rond : qui est le plus polyvalent, Rock, Blues, etc…
  • ½ rond : rare

Entretien : nettoyage avec chaque utilisation, à l'aide d'un chiffon sec, pour enlever toute trace de transpiration sur la touche, et éviter de ce fait l'oxydation trop rapide des cordes.

De temps en temps, démonter les cordes et nettoyer la touche avec de l' huile de citron (sauf touche en érable).

Réglage de la justesse avec outil pour le réglage du chevalet différents en fonction des marques, à l'aide de l'accordeur électronique (note à vide=note à la case 12= harmonique naturelle case 12).

Vérifier l'état de la pile pour les basses actives, ne pas hésiter à la changer systématiquement avant chaque prestation.

Remplacer les cordes par un jeu neuf 1 semaine avant la prestation.

15) Logiciels informatiques :

« Band in the box » on saisit le nom des accords (grille), ensuite on joue par dessus, comme si on était dans un groupe, régler le tempo, sélectionner les autres instruments avec leur volume.

Enregistrement sur PC

Interface USB/JACK exemple UCG 102 de Beringer, avec « Audacity ».

Elaboration d'une maquette, enregistrement en studios.

16) Historique de la basse électrique

Quand est apparue pour la première fois la basse électrique ?

Qui l'a inventée ?

17) Promotion / image du groupe :

Dégager quel est le point marquant, la personnalité du groupe ?

Affichage, billetterie, service d'ordre, longueur d'une prestation, contrat d'artiste, location de matériel, préparation de la « set list », positionnement des membres du groupe sur scène, sonorisation, éclairage, balances, habillement, cordes de rechange, basse de rechange.

18) Achat d'une basse :

Quel est prix d'une basse pour débuter ?

Comment choisir son instrument ? basse active, ou passive ? le poids, la taille, l'équilibre, elle ne doit pas tomber d'un côté ou de l'autre une fois la sangle mise sur les épaules.

Hauteurs des cordes à la case 12 par rapport à la touche, réglage facile des cordes au niveau du chevalet, vérifier l'accastillage ne pas hésiter à l'amener régler chez un luthier.

Les mécaniques sont à bain d'huile de marque « Gotoh » par exemple.

Essayer son instrument en magasin avant de l'acheter.

19) Achat d'un ampli basse :

Quel prix pour débuter ? quelle puissance ? encombrement, poids, l'utiliser sur scène, ou privilégier une sono ?

Cajon flamenco

en cours d'enrichissement

Retour en haut de page

Activité musicale et scénique
  • ATLAS ROGNAC
  • Centre d'Animation Municipal
  • Boulevard des Jeunes
  • 13340 Rognac
  • Tél. 04.42.87.01.45
  • L'Espass
  • 160 impasse Denis Papin
  • ZI Nord
  • 13340 Rognac
  • Tél. 09.73.57.24.22